• Restons en contact

    Facebook de Cairn Communication - Vincent Biard Twitter Cairn Communication Flux RSS de Cairn Communication
  • Abonnez-vous à notre newsletter

  • A propos de l’auteur

    Portrait de Vincent BiardTravaillant pour la Presse et dans la communication depuis vingt ans, Vincent Biard est aujourd’hui journaliste pour la presse territoriale et économique. Il réalise également des prestations liées à l’internet et aux réseaux sociaux, des formations et des missions de conseil en communication. Il rédige aussi des articles sur ce blog, consacré à la presse territoriale, aux médias numériques et au développement économique du Pays basque et du bassin de l’Adour. Continuer la lecture →

Collectivités territoriales : de l’importance du magazine papier

Publié le 24 octobre 2013

La troisième édition du Baromètre CapCom – un sondage grand public sur la communication des collectivités locales – témoigne du rôle leader des journaux et magazines édités par les collectivités. Le numérique progresse sans toutefois s’imposer comme un espace de dialogue.

Baptisée « Baromètre de la communication locale 2013 », c’est une enquête* qui mesure la perception qu’ont les Français de la communication de leurs collectivités locales. Les résultats de l’édition 2013 ont été publiés en septembre. C’est encore une fois –après 2009 et 2011- un outil indispensable pour les professionnels de la communication des collectivités territoriales. En voici quelques enseignements.

Sur les 17 types de supports d’informations locales mesurés, la lettre d’information, bulletin ou magazine reste le moyen le plus utilisé par les citoyens pour s’informer sur la vie locale viagra vendre suisse. Un encouragement à continuer à produire un beau magazine gratuit.

Du côté des autres médias, le baromètre révèle que les jeunes utilisent internet et sont sensibles à l’affichage, que les plus âgés épluchent les journaux territoriaux et assistent aux réunions publiques, que les urbains combinent radio, télé et presse pour s’informer sur leur territoire alors que les ruraux comptent sur les échanges et le bouche à oreille.

AFOM-Baro-CapCom2013Le baromètre constate une réelle satisfaction des Français sur les sujets pratiques abordés par les collectivités territoriales mais nos chers compatriotes expriment une véritable demande d’information dans au moins trois autres domaines : dépense publique, fonctionnement des institutions et projets conduits par leurs collectivités locales.

Enfin le numérique est plébiscité pour l’accès aux services en ligne, l’e-administration, les informations d’actualités et factuelles. Par contre, il ne pas semble devenir, à l’échelon local, un lieu de débat, un outil de participation ou un support d’information sur les politiques publiques. Le développement les pages officielles des collectivités sur les réseaux sociaux (utilisées souvent par 6% des Français et de temps en temps par 19% d’entre eux) renforcera peut-être le dialogue démocratique.

Dans une perspective d’e-réputation, je trouve intéressant ces usages relevés par le baromètre : 3% des Français utilisent souvent les pages non officielles de leur collectivité sur les réseaux sociaux et 14% les utilisent de temps en temps, 9% utilisent des sites internet autres que ceux de leur ville, intercommunalité, département ou région et 42% les utilisent de temps en temps. Il est peut-être temps, pour les collectivités territoriales, de mettre en place des outils de veille.

Télécharger le Baromètre de la communication locale 2013 ? BarometreComLocale2013-powerpointBarometreComLocale2013-powerpoint

Le site web du réseau Cap-Com ? C’est ici. 

* Le Baromètre de la communication locale 2013 a été produite par Harris Interactive et Epiceum en partenariat avec le réseau Cap’Com, Acteurs publics TV et le Groupe La Poste. L’enquête, a été réalisée en ligne en juin par Harris Interactive sur un échantillon national représentatif de 1000 personnes.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page