• Restons en contact

    Facebook de Cairn Communication - Vincent Biard Twitter Cairn Communication Flux RSS de Cairn Communication
  • Abonnez-vous à notre newsletter

  • A propos de l’auteur

    Portrait de Vincent BiardTravaillant pour la Presse et dans la communication depuis vingt ans, Vincent Biard est aujourd’hui journaliste pour la presse territoriale et économique. Il réalise également des prestations liées à l’internet et aux réseaux sociaux, des formations et des missions de conseil en communication. Il rédige aussi des articles sur ce blog, consacré à la presse territoriale, aux médias numériques et au développement économique du Pays basque et du bassin de l’Adour. Continuer la lecture →

Surf session (encore) racheté

Publié le 29 juin 2015

Surf-Session -1-1986L’atypique homme d’affaires Bruno Ledoux vient de racheter 100% des éditions Surf Session. Un partenariat avec le groupe Ocean Surf Report devrait bientôt voir le jour.

Rachetées en décembre 2013 au groupe Sud Ouest par Georges Mauriès, les éditions Surf Session viennent d’être reprises par la « Bruno Ledoux Holding Media », société de Bruno Ledoux. Celui-ci est un homme d’affaires assez atypique si l’on en croit les articles qui lui sont consacrés. Agé de 51 ans, ayant fait fortune dans l’immobilier, passionné d’histoire et collectionneur, producteur dans le cinéma, Bruno Ledoux est également un homme de presse.

En 2011, il est devenu actionnaire de référence du quotidien Libération et possédait 50% des parts jusqu’au mois de juin 2015 où, d’après l’AFP, « il a transformé ses actions en une part de  » près de 10 %  » du capital d’Altice Media Group » propriété de l’homme d’affaires Patrick Drahi. Altice Media Group qui, outre son entrée à Libération en 2014, a acquis les titres du groupe l’Express.

Apparemment adepte des sports de glisse et se plaisant sur la Côte basque, Bruno Ledoux vient de racheter le Château d’Ilbarritz de Bidart avec le projet d’en faire un établissement hôtelier de luxe. C’est par ses contacts avec des surfeurs journalistes que Bruno Ledoux s’est intéressé aux éditions Surf Session à l’automne 2014. L’accord de la cession a finalement été officialisé en en mars 2015.

Surf Session annonce «tirer à 30.000 exemplaires les mois hors saison et 40.000 pendant la saison de surf en été » et toucherait 80 000 lecteurs. Objectivement, Surf Session comme de très nombreux titres de presse écrite, connait des difficultés financières. Quoi qu’il en soit, la reprise des éditions Surf Session est une bonne nouvelle pour les neuf salariés de la société, M. Ledoux garantissant une caution d’investisseur pour le maintien et le développement des activités éditoriales (papier et web) du titre qui va fêter ses 30 ans l’année prochaine

Un partenariat avec le groupe Ocean Surf Report dirigé par Benjamin Gufflet devrait bientôt voir le jour. L’idée serait de « créer un groupe leader dans les sports extrêmes ». L’association semble intéressante car le groupe OSR combine expertise du web et régie publicitaire efficace et Surf Session dispose d’un savoir faire journalistique et d’une notoriété nationale.

Les défis de la Presse écrite sont notoires et les investissements de Bruno Ledoux et Patrick Drahi à Libération ont permis le lancement début juin d’une nouvelle formule. D’une façon générale la Presse cherche à maintenir sa diffusion papier tout en développant un lectorat via le numérique et les formules d’abonnements couplés. Heureusement que, depuis toujours, la Presse s’appuie aussi sur des investisseurs (et des mécènes) qui y croient, même s’il y a sans doute de meilleurs rendements dans d’autres secteurs.

En photo : la couverture du Surf Session n°1 de mars 1986.

Ce contenu a été publié dans Le Blog de Vincent Biard. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page