Un site web pour les technopoles de la Côte basque

29 janvier 2017

L’Agglomération Côte Basque Adour –devenue Agglomération Pays basque- a lancé un site internet pour ses sites technopolitains de Bidart, Bayonne, Anglet et pour celui de Biarritz en projet. Un seul site web pour quatre zones de développement économique mais une stratégie commune à l’exemple de celle qui assure le  succès d’Izarbel.

La technopole Izarbel de Bidart a été lancée en 1995 avec la construction du bâtiment de l’école d’ingénieurs ESTIA. En 2002, un premier site web au nom de domaine d’izarbel.fr a été réalisé par la société Nautile d’Izarbel, petite SSII sympathique aujourd’hui disparue. S’ouvrant en pop-up, ce site s’est avéré rapidement obsolète en raison de la généralisation des pop-up stoppers destinés justement à bloquer l’ouverture de fenêtres intempestives.

Le site internet d’Izarbel fût néanmoins l’un des tous premiers sites web de technopoles françaises et assurément le seul à être régulièrement mis à jour par des actualités.

Un second site web a été réalisé par la société Phillips Internet Consulting en avril 2006. Proposant des actualités et des infos pratiques (agenda, annuaire, plan), ce site créé en framework par cette agence web d’Izarbel fonctionnera jusqu’à un bug fatal survenu à l’été 2014. Les actualités d’Izarbel et l’annuaire des entreprises furent transférés sur le site web de l’Agglomération Côte Basque-Adour.

Celle-ci lança un nouveau site web en novembre 2016 non plus uniquement dédié à la technopole Izarbel de Bidart mais également aux sites technopolitains de Technocité à Bayonne, d’Arkinova à Anglet et d’Ocean Start, la future technopole de la mer à Biarritz. Nommé technopolecotebasque.fr, ce site a été réalisé en Typo3 par la société Novaldi d’Izarbel.

Ce nouveau site illustre la volonté de la Communauté d’agglomération Côte Basque Adour (devenue Communauté d’Agglomération Pays basque depuis le 1er janvier 2017) de dupliquer le modèle gagnant d’Izarbel à d’autres zones d’aménagements concertés. L’idée est de développer ces lieux par filière avec le numérique pour Izarbel, le spatial et l’aéronautique pour Technocité, l’éco construction et le BTP pour Arkinova et l’économie de l’Ocean pour la future Ocean Start.

Légitimée par l’obtention du label Technopole de RETIS (Réseau National des territoires et écosystèmes d’innovation) en 2015, l’Agglomération Côte Basque – Adour a lancé la marque Technopole Côte Basque. Outre une communication unifiée à l’exemple du site web, l’animation des pépinières d’entreprises est partagée avec ESTIA Entreprendre et la coopération entre les trois technopoles est encouragée.

Animant le site web d’Izarbel depuis 2003, je peux témoigner de la réussite du concept d’un lieu réunissant structures de formation, centres de recherche, entreprises, start-up et manifestions diverses. Des nombreux emplois ont été créés et des entreprises lancées à Izarbel se sont ensuite développées ailleurs au Pays basque. Quand on n’a pas de pétrole…

Le site web des technopoles de la Côte basque : https://www.technopolecotebasque.fr/fr.html