• Restons en contact

    Facebook de Cairn Communication - Vincent Biard Twitter Cairn Communication Flux RSS de Cairn Communication
  • Abonnez-vous à notre newsletter

  • A propos de l’auteur

    Portrait de Vincent BiardTravaillant pour la Presse et dans la communication depuis vingt ans, Vincent Biard est aujourd’hui journaliste pour la presse territoriale et économique. Il réalise également des prestations liées à l’internet et aux réseaux sociaux, des formations et des missions de conseil en communication. Il rédige aussi des articles sur ce blog, consacré à la presse territoriale, aux médias numériques et au développement économique du Pays basque et du bassin de l’Adour. Continuer la lecture →

Liane Béobide : « le bon vieux communiqué de presse a vécu. »

Publié le 8 février 2014

Liane-Béobide-2013La directrice de communication de la ville d’Anglet revient de la dernière édition du Grand Prix Cap’Com, événement annuel qui récompense la meilleure communication publique. L’actualité de la ville d’Anglet, avec l’échouage du cargo Luno, démontre que les réseaux sociaux, en l’occurrence twitter, ont bouleversé les modes de communication. Interview.

L’association Cap’Com  « fédère, anime et accompagne le réseau des vingt cinq mille professionnels de la communication publique et territoriale » en France. Depuis 25 ans, cette association de type Loi 1901, également organisme de formation agréé, organise le Grand Prix Cap’Com qui récompense la meilleure communication publique lors d’un événement annuel rassemblant la profession.

D’après Cap’Com « plus de 200 institutions publiques, collectivités locales, ministères, universités, organismes d’intérêt général, concourent au Grand prix » dont le palmarès* est délivré lors du forum annuel organisé par l’association. Ce dernier forum a rassemblé « plus de 500 professionnels de la communication publique » à La Rochelle les 10, 11 et 12 décembre 2013.

Liane Béobide, directrice de la communication de la ville d’Anglet, y a participé en compagnie de Claire Ripert, également directrice de la communication mais pour la ville voisine de Biarritz.
Interview.

Quel est l’intérêt de participer au Grand Prix Cap’Com ?

J’essaye d’y participer tous les quatre ou cinq ans. Cela rafraichit notre mission et puis cela donne de la profondeur à notre métier qui n’est pas juste de la promotion municipale. La communication publique montre dans quel sens va un territoire. Stefano Rolando, l’un des intervenants, nous définit même comme des « architectes sociaux ».

Quelles sont les thématiques abordées ? 

Nous abordons les problématiques du futur de notre métier via notamment des ateliers thématiques très instructifs. Par exemple, nous avons compris que les réseaux sociaux dépassent la communication institutionnelle voire la court-circuitent. Il faut appréhender cette évolution. Pour un responsable de communication, qui lui-même est connecté à titre personnel, la prudence est de mise. La tendance est de ne pas s’exprimer sur les réseaux sociaux via un compte personnel au nom de la collectivité.

Le numérique a-t-il définitivement conquis la communication publique ?

Oui, mais il ne le remplace pas encore. Le papier est présent dans l’institutionnel mais le glissement vers le digital s’effectue inexorablement. Le digital devrait être bientôt quasiment aussi important que le papier. Nous ne sommes pas à 50/50 mais pas loin. Nous notons aussi la forte évolution vers une culture de l’image.

Vous venez de vivre à Anglet un événement de portée nationale, voire internationale avec l’échouage d’un  bateau ? Qu’en tirez-vous comme enseignement ?

La compression de l’information. Tout se passe aujourd’hui dans la vitesse et les multi-sources (témoins connectés). A ce titre, nous avons vraiment réalisé l’utilité de twitter dans cette communication de l’instantané. Nous l’avons utilisé comme « mini-agence de presse » maison pour rendre compte des infos de notre cellule de crise en coordination avec les autorités. Nous avons compris aussi la complémentarité avec les autres plateformes de réseaux sociaux. Aujourd’hui, le bon vieux communiqué de presse a vécu. Cette expérience a été très instructive.

*Palmarès du Grand Prix Cap’Com à découvrir en cliquant ici.

Ce contenu a été publié dans Le Blog de Vincent Biard. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page