Un métier s’invente

7 février 2013

Tout commence par une connexion sur google. Avec 90% d’audience, c’est le leader absolu des moteurs de recherche.  On y rentre un nom, celui d’une marque ou d’une entreprise et on clique sur « recherche google ». Vous l’avez certainement fait non ?

Ce nom, le votre ou celui de votre marque, se décline alors au fil des pages des différents sites internet que google recense et propose à tous ceux qui font la même recherche que vous. 37,2 millions de Français ont utilisé google en 2012.

Le résultat de votre recherche ? Si c’est une inscription sur un annuaire professionnel, un lien direct vers votre site, une citation plutôt avantageuse dans un article de presse, tant mieux pour vous.

Mais une recherche sur google vous offrira peut être un résultat franchement désagréable. Cela prendra la forme d’un commentaire assassin, d’un avis dévastateur sur un blog de spécialiste, d’approximations ou de propos diffamants sur les réseaux sociaux, la liste n’est pas exhaustive hélas.

Croire que cela n’est pas important vous réconfortera certes… mais n’est pas réaliste. Savez-vous comment les spécialistes de la communication définissent internet ? Comme le carrefour de l’influence, l’élément central de la fabrique de l’opinion ou le média référence de la prescription.

70% des recherches d’informations s’y feraient désormais au détriment des renseignements téléphoniques ou de la documentation papier.

La notion d’identité numérique est une réalité. Analyser ce qui se publie sur vous, mettre en place des outils de veille et d’alertes, gérer votre identité numérique, un nouveau métier s’invente. Ces techniques vous informeront aussi sur votre environnement concurrentiel…

S’appuyant sur des outils informatiques, s’inspirant des méthodes du marketing, nécessitant une connaissance de l’information, exigeant une mise à niveau constante, ce nouveau métier rassemble de multiples compétences. Exigez-les.

offre e-reputation politique