• Restons en contact

    Facebook de Cairn Communication - Vincent Biard Twitter Cairn Communication Flux RSS de Cairn Communication
  • Abonnez-vous à notre newsletter

  • A propos de l’auteur

    Portrait de Vincent BiardTravaillant pour la Presse et dans la communication depuis vingt ans, Vincent Biard est aujourd’hui journaliste pour la presse territoriale et économique. Il réalise également des prestations liées à l’internet et aux réseaux sociaux, des formations et des missions de conseil en communication. Il rédige aussi des articles sur ce blog, consacré à la presse territoriale, aux médias numériques et au développement économique du Pays basque et du bassin de l’Adour. Continuer la lecture →

Dix ans pour la newsletter d’Izarbel

Publié le 14 décembre 2013

En décembre 2003, je lançais la newsletter mensuelle de la Technopole Izarbel pour le compte de la Communauté d’agglomération Bayonne Anglet Biarritz. Rétro techno sur dix années de révolution numérique observées à  Izarbel.

Computer275Au printemps 2003, la Communauté d’agglomération Bayonne Anglet Biarritz (devenue depuis Communauté d’agglomération Côte Basque-Adour) me confiait l’animation rédactionnelle du site internet de la technopole Izarbel. Fort logiquement, une newsletter expédiée par internet fût créée quelques mois après. C’était il y a dix ans.

Ces dix années d’articles rédigés sur les entreprises d’Izarbel (et sur leurs partenaires institutionnels) m’ont permis d’être un témoin privilégié de l’évolution de l’Internet. Le premier site d’Izarbel s’ouvrait en pop-up. Imaginez le problème avec les pop-up stoppers installés sur bon nombre d’ordinateurs sans que parfois leurs utilisateurs le sachent, bref…

En 2003, quelques rares entreprises lancées sur le business model de la première bulle internet (une idée géniale et une hypothétique levée de fond) existaient encore à Izarbel. Le marché du web s’orienta rapidement vers la production de sites portails pour les collectivités et de sites vitrines pour les entreprises.

Début 2004, une étude de la CCI Bayonne Pays Basque révélait que 9 entreprises sur 10 étaient alors connectées à Internet en Pays Basque. Pas plus de la moitié d’entre elles possédaient un site web et heureusement que certains secteurs économiques remontaient la moyenne. A noter le développement rapide des connections à l’Internet haut débit via l’ADSL.

A partir de 2005, le déploiement de la fibre optique dans le département des Pyrénées-Atlantiques fut lancé par le Conseil Général. L’opération continue essentiellement dans des parcs d’entreprises  et le projet de « fiber to the home » reste toujours aussi difficile à financer. Izarbel bénéficiait d’infrastructures de fibre optique mais ce n’est véritablement que depuis 2010 qu’un nombre conséquent d’entreprises les utilisent. Les premières prestations d’externalisation de données apparaissent en 2005 avec notamment la création d’Aditu, la plate forme de services numériques.

Le nouveau site web d’Izarbel est lancé en septembre 2006 et c’est à cette époque  que l’Internet rentre dans une nouvelle ère. En 2007, des entreprises de la Technopole s’attaquent au marché des applications pour mobiles. A partir de 2008,  l’Internet s’inscrit dans une logique de développement durable et une première conférence sur le web 2.0 est organisée en juin 2009 à la Technopole.

Avec le début du  web 2.0, c’est une nouvelle bulle internet qui se créée. La croissance spectaculaire des réseaux sociaux, les nouveaux usages de l’internet comme le travail collaboratif puis le phénomène du mobile et des tablettes relance l’économie du web. Pour ceux qui l’ont connu, ce n’est pas sans rappeler l’ambiance start-up de la fin du siècle dernier. Rétro futur.

En illustration : couverture du magazine Computer de février 1975. 

Ce contenu a été publié dans Le Blog de Vincent Biard. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Commentaires

Une réponse à Dix ans pour la newsletter d’Izarbel

  1. Eve Macaigne dit :

    La croissance spectaculaire des réseaux sociaux est tellement effrayante de par sa rapidité…
    La communication dans un monde virtuel est à double tranchant et nous enferme dans un univers irréel qui bientôt nous rendra « TOUS » esclaves. . . si ce n’est déjà fait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page